Revenir à Les Poumses

Taegueug Sa Jang

Niveau: 5ème Keup (Ceinture bleue barrette rouge)

Nombre de mouvements: 20 (en 28 à 32 sec)

Descriptif complet du poumse en .pdf (fftda)

Signification: Symbolise le « jin », l’un des 8 signes divinatoires, qui représente le tonnerre (puissance et dignité). Nouvelles techniques : « pyôn son keut chireugi », « jae bi poum mok chigi », « yeop tchagui », « momtong bakat maki », « deung jumok eulgul ap chigi ». Ce poumse se caractérise par plusieurs mouvements préparatoires au combat et de nombreuses positions « twit koubi ».

Tae Geuk Sa Jang

Positions du poumse
Charyot seogi (Moa seogi), jumbi seogi, Ap seogi, Ap koubi seogi, twit koubi seogi.

Techniques de bras du poumse
Arae maki, Momtong bande chireugi, Momtong baro chireugi, Momtong an maki, Jebipum sonnal mok chigi, Sonnal momtong bakat maki, Deung jumok eulgul ap chigi, Batang son nulo maki, Pyon son keut seo chigi.

Techniques de pieds du poumse
Ap tchagui, Yeop tchagui.

Subtilités du poumse
Ce poumse apporte surtout le Yeop tchagui et le Deung jumok eulgul ap chigi.

Dans ce poumse, on fait des Sonnal momtong bakat maki et des Sonnal jebipum mok chigi. Cela est identique à Han sonnal momtong bakat maki et Han sonnal jebipum mok chigi de Tae Geuk Sam Jang, sauf que la deuxième main ne reste pas poing fermé à la hanche. La différence dans le nom réside dans le fait que le « Han » a disparu. (Han sonnal signifiant « un seul tranchant de main »).

Le coeur de ce poumse est la ligne centrale avec les deux Yeop tchagui. Il faut y travailler l’équilibre. De plus, l’armement du sonnal momtong bakat maki doit se faire juste après avoir percuté le deuxième Yeop tchagui en réarmant le coup de pied. Le blocage doit arriver en même temps que l’on repose le pied avant en twit koubi.